Description du projet

De gauche à droite, de bas en haut:

Absents sur la photo:

 

Derniers Articles Seniors N2

Nouvelle recrue #6: Vianney DENECKER

Nous sommes à un peu moins de 3 semaines de la reprise des entraînements pour nos équipes seniors et nous avons l’honneur de vous annoncer le retour de notre dernière recrue, Vianney Denecker.

Lui aussi a fait parti des rangs de David Darras il y a quelques saisons.

Il nous avait quitté pour des raisons professionnelles mais aujourd’hui, il est de retour parmi nous. Et son expérience au sein de la Nationale 2 aura son importance dans ce groupe.

Bienvenu à la maison « Chasseur » !

20597157_10155070007367408_5412415317812353939_n

Nouvelle recrue #5 : Antoine CASSAGNABERE

Aujourd’hui nous avons l’honneur de vous présenter un gardien en provenance du Mélantois, Antoine Cassagnabere.

Ce jeune gardien de 22 ans aura une grande importance dans le groupe de David Darras.

Retrouver son interview sur le Facebook du club : https://www.facebook.com/180834902407/photos/a.312161092407.150278.180834902407/10155030262957408/?type=3&theater

20258202_10155030262957408_1991708450642788079_n

Nouvelle recrue #4 : Rudy DEBOËS

Aujourd’hui nous allons vous faire découvrir Rudy Deboës, arrière gauche de 1,90m qui faisait déjà parti des rangs de David Darras il y a 3 saisons.

Il fait donc son grand retour pour la saison 2017/2018, nul doute que son expérience sera bénéfique pour l’ensemble du groupe qui serra fortement rajeuni.

Retrouver son interview sur le Facebook du club : https://www.facebook.com/US-Gravelines-Handball-USG–180834902407/
19989619_10155003681647408_6300178896152962952_n

Nouvelle recrue #3 : Maxime CAZIER

Comme chaque vendredi, nous vous faisons découvrir les différentes recrues qui feront parties de l’équipe de David Darras la saison prochaine.

Notre 3° recrue s’appelle Maxime CAZIER il nous vient tout droit de la réserve de l’USDK .

Retrouvez son interview complète sur notre page Facebook : https://www.facebook.com/180834902407/photos/a.312161092407.150278.180834902407/10154958321237408/?type=3&theater

19510415_10154958321237408_4504807521848112419_n

Nouvelle recrue #2 Zakari MAHAMOUD

Après l’annonce de l’arrivée de Nicolas CEAGLIO-CAUDRELIER la semaine dernière, j’ai l’honneur de vous dévoiler le nom de notre deuxième recrue en provenance du Melantois HB, Zakari MAHAMOUD.

Vous pouvez retrouver son interview sur le Facebook du club : https://www.facebook.com/pg/US-Gravelines-Handball-USG–180834902407/posts/?ref=page_internal

19510440_10154943431022408_1313025301162626125_n

Nouvelle recrue #1 : Nicolas CEAGLIO-CAUDRELIER

On y est, on est prêt.

Chaque semaine nous posterons une nouvelle recrue de l’équipe de Nationale 2 Masculine.

Aujourd’hui, nous vous présentons Nicolas CEAGLIO-CAUDRELIER, gardien de but de 25 ans qui rejoint l’équipe de David DARRAS pour la prochaine saison.

Il débute le handball à l’âge de 13 ans au club de Salon Handball Club Provence durant 2 saisons. Il rejoint ensuite le club de Istres pour 6 saisons, puis Villefranche et Châteauneuf. Nicolas évoluait ses 2 dernières saisons en Nationale 1 au club de Martigues Handball dans les Bouches-Du-Rhône (13). Nous lui souhaitons la bienvenue.
19396898_10154933745137408_7207920703262484836_n

Troisième choc de la saison

(4) Facebook - Mozilla FirefoxSamedi Gravelines reçoit son co-leader du championnat, premier ex aequo avec nous Paris équipe réserve du grand PSG actuellement premier de D1. La saison passée, ils étaient venus s’imposer chez nous. C’est une équipe avec de belles qualités tant individuellement que collectivement (voir Appolinaire et Rosier qui apportent énormément à leur équipe),

Si l’on regarde leur parcours de début de saison, il est le même que le nôtre, une seule défaite, comme nous, contre l’USDK ,

Nous devons présenter un autre visage que celui contre Dunkerque où nous sommes passés à côté, l’expérience de nos anciens n’a rien fait face à  la jeunesse de l’USDK, là encore face au centre de formation parisien pour l’emporter il faudra avoir faim, être plus concentré et plus déterminé, si nous voulons jouer les premiers rôles cette saison ,psg

Après une petite trêve en espérant que les petits bobos de Broeders auront disparu,David proposera son équipe type,

Rendez vous salle F Petit à 20h30 samedi,

 

Deltat Sport 2 février 2015

Delta Sport nous gâte cette semaine avec un reportage sur les joueurs de l’ USDK Dunkerque Handball Grand Littoral venus pour le macadam Hand pour le plus grand plaisir de nos jeunes, le résumé de Gravelines – Compiègne Handball-Club en nationale 2 et un petit mot sur le match nul de nos seniors filles à Anzin.

Gravelines s’en tire face au dernier

Comme cela arrive parfois quand vous recevez le bonnet d’âne du championnat, le plus difficile est de se motiver !

L’USG n’a pas dérogé à ce sentiment de supériorité supposée, qu’il faut avant tout matérialiser sur le terrain.  D’autant que le promu Sainurien, sans victoire au compteur, ne comportant que des joueurs de petit gabarit, et desservi par une défense peu hermétique, s’annonçait comme la victime idéale. Mais Gravelines, qui a plutôt bien débuté la rencontre (9-5, 14ème ) s’est ensuite délité, ne parvenant pas à contenir le pivot adverse, concédant jet de 7m sur jet de 7m, et ne conservant qu’un but de mieux au repos (18-17).

Ensuite ce fut pire: Gravelines « n’y était plus », la Stella s’amusant de la défense perdue des maritimes pour s’envoler  28-24 ! (48ème). L’USG s’est lancée dans un remake du lièvre et la tortue, se bougeant enfin pour sauver les meubles. Saint-Maur encore à égalité 32-32 (58ème) fut trahi par l’un des siens qui contestant l’arbitrage fut exclu. L’USG en profita pour gagner 34-32.

LaVoixDuNord – 15-12-2014 – JLC – Photo Pierre Volot
USG: Broeders: 9 – Larangé: 1 – Deblonde 6 – Andritt 1 – Lagouche 2 – Lemattre 1 – Pierre 6 – Merlen 1 – Rose 7

 

David Darras et l’USG hand, une vieille histoire de famille…

Gravelines est pour l’instant dans les temps du maintien, en N2. L’équipe nordiste est dirigée par David Darras, un homme qui a connu un seul club et toute sa progression, sur les vingt dernières années. Gros plan.
David Darras entend assurer la pérennité de l’USG en N2 à court et moyen terme. Ça passe par la formation en interne.

David Darras est tombé dans la marmite du handball, tout bébé, puisque son père Jacques évolua comme pivot dans l’équipe de Petit-Fort-Philippe, en Excellence Nationale, le 3e échelon hexagonal, à l’époque. À croire que les gènes du hand furent naturellement transmis aux trois frères Darras. David, l’aîné, Grégory, qui fut un bon élément Usgiste jusqu’en Prénationale, et Jérémy, passé par l’USDK, Ivry et désormais à Tremblay.

Salarié municipal, détaché au club, David Darras entraîne toujours des jeunes, s’est aguerri avec les adultes, via l’équipe réserve, pendant quatre saisons, avant de prendre en mains l’équipe fanion, la saison dernière. Le Nordiste, dont les premières amours furent le foot, a débuté le hand tardivement, et n’avait joué qu’en championnat -16 ans, avant de débuter au plus bas niveau départemental. C’était en 1994. L’actuel coach Usgiste s’adapta facilement à tous les niveaux départementaux et régionaux, puis découvrit avec aisance la N3, puis la N2. Un peu usé, saturé mentalement et physiquement, il délaissa sa fonction de joueur, à l’issue du championnat de N2 2008-09, pour se consacrer pleinement aux entraînements. Jean-Luc Comyn, son ancien coach, qui le connaît depuis plus de 20 ans, explique : « David est un garçon intelligent, qui a su se remettre en question quand il ne fut pas choisi comme mon successeur immédiat (Philippe Ribeiro assura le relais de Jean-Luc Comyn). Depuis, il a fait ses preuves. »

Adoubé par ses ouailles, qui redoutaient ses propos abrupts auparavant, Darras est légitime dans son rôle d’entraîneur et de coach les jours de match. Homme d’un seul club, il a stabilisé l’USG en N2 : « Nous effectuons le même genre de parcours que le dernier en date. Si nous battons Saint-Maur, le maintien sera plus qu’envisageable. Cette saison, les gars sont sérieux, nos matchs corrects, et même si nous perdons parfois, il est difficile de faire mieux avec un effectif limité en qualité, voire en quantité. Si nous terminons dans la 1re partie du classement, nous aurons réalisé notre objectif, qui est de faire mieux que la saison dernière. » L’entraîneur poursuit : « Nous devons former au sein du club notre relève, car il faudra déjà remplacer Deboës, qui n’a pas repris en début d’exercice, et Lemoine qui ne désire plus s’entraîner avec l’équipe fanion. Si je pouvais recruter un arrière de plus pour faire souffler Broëders, par exemple, ce serait bien. »

En attendant, il faut battre Saint-Maur, le dernier (1 seul nul obtenu à Rouen après 9 journées). Gageons que Darras saura préparer sa formation pour éviter toute mauvaise surprise !